Suivi de grossesse, Elaine Gendreau acupuncteure, acupuncture québec

 

Acupuncture et femme enceinte

 

Lors de la grossesse, plusieurs femmes enceintes préfèrent s’abstenir de prendre de la médication pour soulager leurs symptômes de peur d’affecter le développement de leur bébé. D'autres, à l’approche de leur accouchement, préféreront un déclenchement naturel de leur travail et chercheront des moyens pour éviter l’induction avec ocytocine. Du début de la grossesse jusqu'à la fin de celle-ci, l’acupuncture joue un rôle important et complémentaire avec la médecine occidentale. Que ce soit par prévention ou encore pour corriger certaines complications dues à la grossesse, l'acupuncture demeure une excellente solution pour plusieurs problématiques, notamment :

 

  • Anxiété / angoisse

  • Céphalée / migraine

  • Cholestase

  • Constipation

  • Dépassement du terme

  • Préparation à l'accouchement 

  • Saignements (nasaux ou utérins)

  • Sciatique

 

 

Sujets pouvant être abordés durant les consultations afin de mieux comprendre et de se préparer à l'accouchement, permettant ainsi de faire des choix éclairés lors de la grossesse, l'accouchement et le post-partum: 

  • Méthode de gestion de la douleur

  • Soutien pour préparation du plan de naissance

  • Définir le rôle du futur papa durant l'accouchement

  • Enseignement des positions qui favorisent la descente et le passage du bébé

  • Enseignement des positions permettant la version du bébé

  • Enseignements des points de pression (acupression) pour le travail et l'accouchement

  • Connaître les droits des femmes lors de la grossesse et de l'accouchement

  • Soutien à l'allaitement

  • L'importance de travailler le périné durant la grossesse et le post-partum

 

 

Présentation par le siège

 

La version du foetus par acupuncture est un procédé bien connu et documenté. Certaines études avancent un taux de réussite de 75 % alors que les plus modérées parlent de 56 %. L’expérience clinique nous apprend qu’il est préférable de consulter à partir de la 30e semaine, car dès la 34e semaine, l'efficacité de l’acupuncture décroit drastiquement les probabilités d’une version assistée rejoignant celles d’une version spontanée. Ainsi, nous n’effectuons généralement pas de traitements de version une fois passé ce délai, à moins que la patiente ait recours à une version manuelle externe (VME). En effet, les données publiées concluent qu’une séance d’acupuncture effectuée avant la VME augmente les probabilités de réussite de celle-ci.

 

 

Préparation à l'accouchement

 

Idéalement, dès la 37e semaine, la préparation à l'accouchement par acupuncture permet une préparation complète du périnée, du bassin et et de l'utérus en vue de l’accouchement. 

 

 

 

Fréquence des traitements

 

Dans le cas d’une grossesse sans complication, la fréquence des traitements est d’une visite mensuelle jusqu’à 37 semaines de grossesse. Cependant, si votre état l’exige, quelques séances d’acupuncture plus rapprochées permettent en général de corriger des malaises de la grossesse avant qu’ils ne s’aggravent.

 

À partir de 37 semaines, l’acupuncteur fera un traitement chaque semaine afin de détendre les patientes stressées ou de

donner plus de tonus aux patientes fatiguées tout en préparant le périnée et le col pour permettre une mise en route aussi harmonieuse que possible du travail. En général, les traitements durent environ 1 heure. Une dizaine d’aiguilles sont insérées, dans la plupart des cas sans douleur et sont laissées en place environ 20 à 30 minutes. La majorité des personnes ressentirontun état de bien-être et de relaxation durant la séance.

 

Le suivi de grossesse par acupuncture est déterminé par votre état obstétrical et par les visites chez votre médecin ou votre sage-femme. Idéalement, les rendez-vous chez l’acupuncteur se prennent après ces visites. Ainsi, en cas de problème identifié, l’acupuncteur sera à même d’intervenir rapidement.

 

Source: Les acupuncteurs associés en grossesse et accouchement, www.aaga.qc.com

 

  • Nausées / vomissements

  • Oligoamnios

  • Prurit (démangeaisons)

  • Retard de croissance intra-utérin

  • Reflux gastrique

  • Rhume / sinusite / congestion nasal

  • Troubles de circulation / œdème (rétention d’eau)

  • Tunnel carpien

 

  • Diabète de grossesse

  • Douleurs lombaires, abdominales et pelviennes

  • Fatigue, perte d'énergie

  • Hypertension

  • Insomnie

  • Menace de travail préterme

  • Varices vulvaires

  • Version du bébé

Crédit photo: Chantal Goulet, photographe

Formation acupuncture et périnatalité

Lors de sa dernière session au programme d'acupucture, Elaine a eu la chance de faire un stage en milieu hospitalier, à l`hôpital LaSalle de Montréal, en obstétrique.

 

Ce stage consiste en une formation pratique précédée d'une formation théorique intensive. Des membres AAGA supervisent les stagiaires offrant des soins aux femmes en travail en salle d’accouchement, leur donnant ainsi l’occasion de prendre concrètement contact avec la réalité et la dynamique de la salle d’accouchement tout en collaborant avec l’infirmière et le médecin de la patiente. Les stagiaires traitent par ailleurs des patientes suivies en Clinique de Grossesse à Risque Élevé (GARE) pour des complications de la grossesse ou du postpartum tels que la menace de travail préterme, le dépassement du terme, ou des complications du postpartum.

 

L’Unité familiale des naissances de l’Hôpital de LaSalle est à l’avant-garde en ce sens et accueille depuis 2004 des acupuncteurs en salle d’accouchement et en clinique GARE pour le suivi de leurs patientes. Elle est aussi partenaire dans les stages d’acupuncture en obstétrique. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Afin de bonifier ses services auprès de la clientèle en périnatalité, Elaine a également suivi une formation de 42 heures supplémentaires en accompagnement à la naissance avec le Collectif des accompagnantes.